Les villes intelligentes

Les villes intelligentes

Les villes intelligentes

août 13, 2017

On peut définir les villes intelligentes ou « smart city » par « une ville utilisant les technologies de l’information et de la communication (TIC) pour « améliorer » la qualité des services urbains ou encore réduire ses coûts ».

Ce sont donc des villes qui vont permettre de rendre les immeubles et maisons intelligents d’un point de vue chauffage, électricité, eau et gaz mais aussi au niveau de l’éclairage, des poubelles, etc. Dans la ville, ce sont l’éclairage public, les poubelles, les parkings, la réduction des émissions de gaz ainsi que les transports en commun et le trafic routier qui seront intelligents.

1, – Songdo, un exemple de  ville intelligente

Il existe aujourd’hui une nouvelle ville intelligente qui n’existait pas il y a à peine 15 ans. C’est la ville Songdo située en Corée du Sud. Elle est constituée de 40.000 habitants et seulement 70% de son étendue est aménagés et habités. Cette ville devrait être terminée d’ici 2020 et va pouvoir accueillir 65.000 habitants. Cette « smart city » est un lieu avancé technologiquement mais aussi sécurisé.

Nous pouvons souligner différents points concernant cette ville

1, – La mobilité

Les transports en commun sont automatisés, connectés avec tout le réseau routier. A chaque arrêt de bus, il y a des écrans qui montrent où est le bus en temps réel et donc à quelle distance il se trouve. De même, à l’intérieur du bus, des écrans montrent exactement où l’on se trouve et montrent à quel endroit il faut descendre pour faire les meilleures correspondances. Le métro n’est pas encore terminé mais il sera basé sur le même principe.

2, – La collecte des déchets

Une autre chose qui peut devenir  intelligente, ce sont les poubelles. Il n’y a plus de camion poubelles dans cette ville. Ces poubelles sont directement installées dans les magasins, appartements, maisons et espaces publics, c’est un système de trappe qui envoie directement les déchets dans un centre de recyclage grâce à des tuyaux.

3, – La domotique

Les immeubles sont évidemment eux aussi intelligents et connectés. Presque la totalité sont équipés d’un système appelé « Homenet » qui va permettre de tout piloter dans son appartement, aussi bien l’équipement extérieur qu’intérieur. Tout se gère grâce à « Homenet » et son smartphone.

4,- La sécurité

Un autre point important est la sécurité. Des caméras sont présentes partout dans cette ville. Il n’y a pas une rue ou un immeuble qui n’en possède pas. C’est une entreprise appelée Cisco qui gère toute cette surveillance grâce à des écrans. Elle est capable de voir en direct toute la ville ainsi que l’intérieur des maisons si par exemple l’alarme se déclenche. Cela peut être considéré comme l’intrusion dans la vie privée des gens mais c’est en même temps quelque chose de très sécurisant.

Une nouvelle réflexion en matière du respect de la vie privée peut-être néanmoins soulevée.

5, – L’école

Un dernier élément que l’on peut évoquer, ce sont les écoles. Dans cette ville du futur, les enfants âgés de 3 à 12 ans utilisent des tablettes, smartphones et même des imprimantes 3D lorsqu’ils sont à l’école. Il y a également des écrans dans les couloirs pour voir toute la consommation de l’école en eau et électricité. Enfin, dans le jardin, les élèves établissent de nouvelles choses comme par exemple un système permettant aux vitres d’une serre de s’ouvrir ou de se fermer automatiquement en fonction du soleil et de ce que les plantes ont besoin.

Conclusion

On peut souligner que tous ces objets connectés permettent d’augmenter la qualité de vie, la sécurité et le confort. Mais également peuvent nous faire gagner du temps ainsi qu’améliorer notre consommation d’énergie. Effectivement, la domotique améliore notre confort de vie en nous soulageant de certaines tâches du quotidien. Elle permet également d’aider les personnes âgées et à mobilité réduite par différents objets. Ensuite, la consommation d’énergie peut être réduite par l’utilisation de thermostats, d’ampoules et de prises, tous intelligents.

De plus, grâce à certains objets connectés, la maison ou la ville entière peut être plus sécurisée par l’installation de caméras de surveillance, de serrures intelligentes mais aussi de système d’alarme. Une  smart-home peut aussi nous protéger des accident en installant un détecteur de fumée connecté.

La sécurisation du système et le stockage des données sont des points négatifs concernant les villes intelligentes  En effet, les objets connectés ne sont pas toujours sécurisés et le stockage des données pourrait devenir critique dans les années à venir.

Sources

http://www.newcitiesfoundation.org/cityquest-songdo-south-korea-conceptualized-ultimate-smart-sustainable-city/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ville_intelligente

« Science & Vie, Les 150 meilleurs objets connectés », Hors-série spécial High-Tech, 2016-2017