Comment faire une candidature spontanée ?

Comment faire une candidature spontanée ?

Comment faire une candidature spontanée ?

janvier 12, 2019

candidature-spontaneeIl y a plusieurs façons d’obtenir un poste, la plus courante étant de répondre à une annonce d’offre d’emploi. Mais il existe d’autres solutions telles que la lettre de candidature spontanée. On oublie souvent cette dernière, pourtant elle concerne près d’un tiers des recrutements selon Pôle Emploi.

Tous les emplois pour diplômés ne sont pas annoncés, pour trouver ces postes non publiés, vous devrez présenter une candidature spontanée à une entreprise pour laquelle vous aimeriez travailler. Utiliser cette voie permet d’augmenter ses chances de décrocher un emploi. Voici comment faire une candidature spontanée qui soit réellement efficace.

Qu’est-ce qu’une candidature spontanée ?

Poser une candidature spontanée,

c’est prendre contact avec une organisation pour savoir si elle a un poste qui vous convient, même si elle n’annonce pas une offre d’emploi en particulier. Il s’agit généralement d’envoyer une lettre de motivation et un CV.

Si vous vous fiez uniquement aux offres d’emploi, vous risquez de passer à côté d’une foule d’occasions, surtout dans les secteurs des organismes de bienfaisance, du design, de l’environnement et des médias, où il est courant de postuler ” sur mesure “.

Les candidatures spontanées offrent un accès direct à l’entreprise et la prise de contact avec les recruteurs peut conduire à :

  • travail temporaire ou permanent
  • des possibilités de stages ou d’observation en milieu de travail
  • l’augmentation des relations d’affaires, networking.

Même s’il s’avère qu’il n’y a pas d’emploi disponible, votre approche positive peut suffisamment impressionner l’employeur pour qu’il vous garde à l’esprit en cas de vacances futures.

Trouver les entreprises

Afin d’obtenir une liste des entreprises à qui envoyer votre candidature, un travail de recherche préalable est nécessaire.

Commencez par préciser votre projet professionnel et personnel. C’est-à-dire:

  • définir les postes que vous recherchez,
  • dans quel secteur géographique et professionnel,
  • dans quelles conditions de travail.

Dresser alors une liste restreinte d’employeurs à cibler en vous concentrant sur les secteurs et les entreprises qui vous intéressent. Pour trouver des idées, consultez les profils d’employeurs ou participez à des salons de l’emploi. Une fois que vous aurez déterminé où vous aimeriez travailler et vérifié qu’il ne s’agit pas de postes vacants, vous devrez faire des recherches de base afin d’être bien renseigné et bien informé.

Une fois les entreprises listées, renseignez-vous sur chacune d’elles : Consultez les sites Web des entreprises pour savoir comment l’organisation fonctionne et se faire une idée de ce qu’elle fait. Sur quels projets travaille-t-il ? Y a-t-il des plans de croissance ou d’expansion ? Suivez les canaux de médias sociaux de l’organisation pour vous tenir au courant de l’actualité et des activités de l’entreprise.

Vous pouvez à présent mieux personnaliser au mieux votre lettre, et montrer à vos futurs employeurs que vous n’avez pas choisi au hasard, que vous êtes vraiment intéressé.

A qui adresser la candidature ?

Lorsqu’une annonce est diffusée pour un poste, bien souvent figure le destinataire, ou un simple « madame, monsieur » suffit.

Pour une candidature spontanée, afin qu’elle soit lue par la bonne personne, il vous faudra cibler parfaitement votre destinataire en amont. N’hésitez pas à appeler directement l’entreprise pour connaître le nom du responsable du service où vous souhaitez postuler. C’est votre potentiel futur supérieur hiérarchique et c’est donc lui qu’il faut séduire en premier. Si cela fonctionne, il transmettra votre candidature au service des ressources humaines pour la suite de la procédure.

Qu’indiquer dans sa candidature ?

Même si cela n’est pas une obligation, mettez un objet dans votre lettre de candidature permet à votre correspondant de savoir exactement le but de votre courrier. Ainsi, n’hésitez pas à indiquer clairement « candidature spontanée » en précisant le nom du poste que vous visez.

Ensuite démarrez votre lettre en indiquant quelles sont les motivations qui vous poussent à postuler auprès de cette entreprise en particulier. Si la société vous a été recommandée par un proche ou si vous en avez entendu parler d’elle dans les journaux, n’hésitez pas à le mentionner.

Rédigez votre candidature autour de l’entreprise et de ses besoins

Gardez à l’esprit le principe “qu’est-ce qu’il y a pour moi ?”. Établissez un lien entre vos forces (et vos intérêts professionnels) et les exigences de l’entreprise. Utilisez vos recherches pour le faire efficacement.

Plutôt que de simplement dire que vous êtes efficace ou axé sur un but, donnez des exemples de la façon dont ce que vous avez fait dans le passé, comment cela a donné des résultats et résolu des problèmes. Votre but à ce stade est de piquer l’intérêt de quelqu’un pour qu’il vous invite à une rencontre.

Le corps de votre lettre de candidature doit permettre de mettre en avant vos compétences, et vos points forts. En étant court, maximum trois paragraphes, vous devez répondre à la question suivante : que pouvez-vous apporter à l’entreprise ?

Finissez ensuite avec une phrase de conclusion où vous indiquez que vous êtes disponible pour un futur entretien d’embauche afin de discuter plus en détail de votre candidature.

Conseils pour maximiser vos chances

Vous devez être clair dans votre esprit avant de commencer à envoyer votre candidature. Personnalisez votre approche : prenez le temps de réfléchir à ce que vous essayez d’accomplir exactement et à ce que vous voulez qu’il se passe ensuite :

  • Allez-vous demander un poste permanent ou un stage ?
  • Comment allez-vous vous vendre à l’entreprise ?
  • Comment pouvez-vous les persuader que vous correspondez à leurs besoins ?

Il faut rédiger votre lettre de motivation (au besoin inspirez-vous d’un modèle de lettre de motivation) et votre CV pour qu’ils soient adaptés à chaque entreprise. Exposez en termes simples ce que vous recherchez et pourquoi vous les avez choisis, puis soulignez vos compétences et expériences pertinentes. L’accent devrait être mis sur ce que vous pouvez apporter à l’entreprise, et non sur ce qu’ils peuvent faire pour vous, car la dernière chose que vous voulez est de donner l’impression de mendier du travail.

Afin de joindre une personne ayant le pouvoir d’embauche, assurez-vous d’envoyer votre demande à une personne-ressource désignée. Si vous ne trouvez pas les coordonnées pertinentes sur le site Web de l’entreprise, essayez de faire une recherche sur LinkedIn ou téléphonez pour savoir qui est responsable du recrutement. Soyez toujours poli dans vos rapports avec l’employeur.

Trouvez plus d’informations sur la mise au point de votre CV, curriculum vitae, et de votre lettre de motivation, et découvrez comment monter une candidature gagnante avec cet exemple de lettre de motivation pour une candidature spontanée.

Conseils divers pour candidater

  • Sauf si vous avez une écriture très peu lisible, ou que vous postulez dans le domaine du numérique, une lettre manuscrite est préférable. En plus de pouvoir soumettre votre lettre à une analyse graphologique, cela démontre un effort de votre part et une volonté de faire un courrier unique.
  • De même, certains secteurs tels que le commerce ou l’hôtellerie-restauration, apprécient particulièrement le contact direct. En évitant donc les heures où l’affluence est forte, vous pouvez amenez votre candidature spontanée en mains propres afin de vous présenter directement.
  • Votre lettre doit être agréable à lire, et donc sa présentation se doit d’être aérée. De même, vos phrases doivent être claires et concises. Inutile d’utiliser des formules complexes.
  • Dans le corps de votre texte, n’utilisez pas de formules négatives ou de phrases au conditionnel. Lorsque vous listez vos compétences, utilisez le présent, et lorsque vous pouvez apporter à l’entreprise, préférez le futur.
  • Utilisez une formule de politesse classique
  • Évitez de mentir, cela se ressent, ou se verra au moment de l’entretien physique, vous n’avez donc rien à y gagner.

Faites le suivi de votre demande d’emploi

Environ une ou deux semaines après l’envoi, faites un suivi téléphonique de votre demande. Cela donne à votre contact le temps de lire vos courriels. Attention toutefois, bien qu’il soit bon d’être persévérant, harceler l’entreprise ne vous montrera pas sous un bon jour.

Si l’employeur décide qu’il aimerait vous rencontrer, il est temps d’explorer les conseils d’entrevue. Sachez qu’on pourrait vous offrir quelque chose de différent de ce que vous avez demandé – par exemple, un stage ou un stage au lieu d’un emploi pour diplômés. À ce stade, vous pouvez faire preuve de souplesse, mais n’acceptez pas automatiquement – assurez-vous de réfléchir à la question de savoir si c’est la solution qui vous convient.

Si aucune opportunité n’est disponible, demandez à l’entreprise de conserver vos coordonnées dans son dossier de candidature pour l’avenir. Ils peuvent être en mesure de vous donner des conseils sur la façon dont ils recrutent des diplômés et quand des postes sont susceptibles de se libérer.